Comment fonctionne une cabine de peinture automobile ?

Si votre travail implique de peindre à grande échelle, vous avez peut-être envisagé d’utiliser une cabine de peinture humide. Ces chambres puissantes créent un moyen efficace et sûr de peindre ou de finir des produits. En fournissant un air propre et sans particules, vous pouvez obtenir d’excellents résultats et vous démarquer de la concurrence.

Mais comment fonctionne une cabine de peinture, et que fait-elle pour vous ? Nous avons les réponses à ces questions et bien plus encore ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une cabine de peinture automobile ?

Une cabine de peinture est un grand environnement clos équipé de ventilateurs d’extraction et de filtres pour rendre la peinture par pulvérisation commerciale plus sûre et plus propre. Elle améliore les résultats en modifiant la pression de l’air afin d’expulser les contaminants du récipient et d’éliminer les projections des pulvérisateurs de peinture. Ce faisant, de l’air frais et propre est constamment poussé dans la cabine.

Une cabine de peinture comporte quelques composants principaux, dont certains détermineront les besoins en débit d’air de votre cabine de peinture.

Le ventilateur d’extraction : Le ventilateur d’extraction est celui qui aspire l’air de la cabine. Il extrait l’air contaminé par l’overspray et les particules. Lorsque l’air entre dans le système d’évacuation, un filtre s’accroche à ces particules excédentaires et capture les contaminants. Les ventilateurs et les filtres d’évacuation aident les entreprises à se conformer aux réglementations environnementales qui les obligent à réduire les polluants atmosphériques provenant de leurs processus de peinture.

Ventilateur de remplacement de l’air : Lorsque tout cet air contaminé s’échappe, il doit être remplacé. Avec les méthodes mécaniques de remplacement de l’air, de l’air neuf et frais est poussé dans la cabine pour maintenir la pression à un niveau constant.

Fosse : Certains modèles de cabines de peinture sont équipés d’une fosse. Dans un modèle à courant descendant, l’air s’écoule vers le bas autour de l’objet et dans une fosse, qui est un espace ouvert sous l’objet recouvert d’une grille, afin que l’air puisse toujours circuler. En général, la fosse est creusée dans l’infrastructure du bâtiment ou la cabine entière est surélevée sur une plate-forme. Les modèles sans fosse varient considérablement dans la façon dont l’air circule, mais nous en reparlerons plus tard.

La configuration de ces éléments influencera la direction du flux d’air et le fonctionnement de la ventilation de votre cabine de peinture. Certains modèles, comme les cabines à courant descendant, enveloppent l’objet et poussent l’air vers le bas. D’autres modèles peuvent déplacer l’air horizontalement ou selon diverses configurations.

L’inflammabilité est l’une des préoccupations des utilisateurs de cabines de peinture. De nombreuses peintures libèrent des produits chimiques inflammables qui peuvent représenter un danger pour les employés et votre établissement. Pour lutter contre ce problème, l’OSHA (Occupational Safety and Health Administration) exige que vous respectiez certaines normes pour les systèmes d’arrosage et vos filtres.

Quels sont les avantages d’une cabine de peinture automobile ?

Une cabine de peinture est un élément important de nombreuses usines de fabrication industrielle. Elle peut :

Améliorer les résultats : Une cabine de peinture attire les contaminants vers l’extérieur, ce qui vous permet d’obtenir un revêtement plus lisse et plus propre. Certains modèles peuvent même souffler la peinture sur les zones non revêtues pour créer une finition plus uniforme.

Respectez les réglementations : Vous pouvez jouer franc jeu avec l’Agence de protection de l’environnement et respecter ou dépasser ses exigences concernant les produits chimiques dangereux utilisés dans la pulvérisation de peinture. En outre, vous pouvez assurer la sécurité de vos employés en limitant leur exposition.

Réduire les coûts : Avec la bonne cabine de pulvérisation de peinture, vous pouvez réduire les coûts nécessaires à son fonctionnement. L’amélioration de la qualité du revêtement peut également réduire les coûts de matériel et de main-d’œuvre. Vous devrez peut-être utiliser moins de couches et de retouches.

Une cabine de peinture peut offrir les travaux de peinture les plus professionnels possibles. 

Comment fonctionne une cabine de peinture automobile ?

Une cabine de peinture fonctionne en manipulant les principes de pression d’air négative et positive. La ventilation de la cabine de peinture par pulvérisation repose sur l’équilibre entre le ventilateur d’extraction et le ventilateur de remplacement de l’air.

Si seul le ventilateur d’extraction est en marche, la cabine subit une pression négative, puisque la quantité d’air évacuée est supérieure à celle qui est introduite. Si la porte s’ouvre, elle tentera d’aspirer autant d’air que possible de l’extérieur, entraînant avec elle la saleté et les débris.

Si seul le ventilateur de réalimentation est en marche, vous obtiendrez une pression d’air positive dans la cabine, et il essaiera de pousser cet air vers l’extérieur lorsque la porte sera ouverte. Les contaminants et les débris seront balayés, ce qui maintiendra l’intérieur plus propre.

Pour créer un environnement de travail efficace, ces deux ventilateurs travaillent ensemble pour évacuer et renouveler l’air à des taux comparables. Avec une cabine légèrement positive, vous pouvez maintenir la saleté et les débris à l’extérieur même lorsque la porte est ouverte. Cette méthode de maintien des particules négatives à l’extérieur est efficace pour garder les pièces propres – si efficace, en fait, que vous pouvez la trouver employée dans les espaces de soins de santé.

Deux facteurs peuvent affecter de manière significative le succès d’une cabine de peinture : vos filtres et les changements de volume. Si un filtre est complètement rempli d’overspray, le ventilateur d’extraction aura du mal à faire passer l’air à travers. Sans point de sortie, la cabine peut devenir surpressurisée.

En ce qui concerne le volume, il faut simplement garder à l’esprit que l’ajout d’un élément dans la cabine réduira la quantité d’espace qui doit être pressurisé. Si vous pompez la même quantité d’air dans une cabine remplie que dans une cabine vide, vous allez la surpressuriser.

Des cabines de peinture à aspiration descendante : Une cabine à courant descendant est la meilleure approche pour éliminer l’overspray. L’air se déplace vers le bas, autour de l’objet et dans une fosse située en dessous, où les ventilateurs d’extraction se mettent au travail. Le courant descendant peut créer un meilleur travail de peinture, car il tire l’excès de peinture vers le bas et l’éloigne de la pièce.

Cabines de peinture à aspiration latérale : Dans ce type de cabine, l’air frais descend du plafond et sort par les sorties d’air des murs latéraux. Elle offre toujours un flux d’air qui se déplace principalement vers le bas dans un environnement où une fosse n’est pas réalisable.

Cabines de peinture à courant semi-abattant : Au lieu d’aspirer l’air directement sous l’objet à peindre, une cabine à aspiration semi-abaissée dispose de bouches d’évacuation dans les coins. Cette solution convient également aux endroits où il n’y a pas de fosse.

Cabines de peinture à courants croisés : Une cabine de peinture à courant transversal utilise un flux d’air horizontal de l’avant vers l’arrière. C’est l’une des options les moins coûteuses pour les organisations qui ne peuvent pas creuser une fosse.

Pour chacune de ces options, vous avez le choix entre des panneaux de commande, des réchauffeurs d’air, des ensembles de ventilateurs industriels, des options d’éclairage et des fenêtres d’observation.

Laisser un commentaire